Une fois peints, les murs du salon étaient clairs certes, mais un petit coin de mur paraissait surtout vide.

En cherchant dans la grange de quoi l'habiller, j'ai trouvé un grand tamis. Très ancien, il était rouillé et le bois très foncé. Je l'ai  nettoyé à l'eau de javel pour le blanchir un peu et j'ai légèrement frotté la grille métallique à la brosse, afin d'atténuer la rouille mais avec la volonté de laisser les traces du passé. Une fois le bois éclairci, le maillage métallique ressort davantage.

Fixé au mur, il avait déjà fière allure. Orné d'un lierre, il est parfait!

P1210655

 

P1210665

 

Fauteuil chiné, coussins home made, rideau Castorama.