On garde tous au fond de notre mémoire des souvenirs d'enfance, que ce soit des images, des odeurs ou des sensations.

Parmi mes souvenirs d'enfance, je garde l'image de ces têtes d'hortensias qui séchaient, têtes à l'envers, accrochées au plafond de la cave familiale et qui servaient à faire des bouquets séchés pour égayer l'hiver. 

Dans mon jardin, point d'hortensias à couper (ils sont trop jeunes) mais des plantes aromatiques destinées aux infusions. Durant l'été, je fais des thés à la menthe et des infusions de verveine à profusion. Mais en hiver, force est de reconnaître que les infusions industrielles en sachets,  même bio, ont bien moins de saveur que celles issues de mon jardin. Cette année j'ai donc décidé de préparer mes infusions hivernales en faisant sécher mes feuilles aromatiques moi-même.

J'ai profité d'un après-midi ensoleillé pour aller faire ma récolte de verveine, menthe et mélisse. J'ai trouvé mes bouquets natures tellement jolis que j'ai décidé de les exploiter un peu en déco avant de les déguster...

Regroupés en bouquet, ils décorent et parfument agréablement d'une note fruitée divers lieux de la maison.

La verveine est accrochée à la porte de notre chambre :

 

P1260223

 

Ainsi qu'à celle de la salle de bain :

 

P1260240

 

La mélisse décore la chambre de Lucie :

 

P1260236

 

Ainsi que la bonnetière :

 

P1260238

  

Puis, afin d'exploiter nos échelles j'y ai accroché divers bouquets aromatiques.

 

P1260250

  

L'entrée et la montée au premier étage sont maintenant visuelles et olfactives...